Soignez les premiers informés de nos mises à jour

jeudi 28 juin 2012

Une étude relie peur du noir et insomnie chez l'adulte

Le 15 juin 2012 - On pensait que seuls les enfants étaient concernés, mais une étude menée à Toronto (Canada) montre que certains adultes ne dépassent jamais leur peur du noir et que leurs insomnies pourraient résulter d'une angoisse profonde.

Une étude relie peur du noir et insomnie chez l'adulte

Des chercheurs de l'Université de Ryerson (Ontario) ont étudié le sommeil d'un petit groupe d'étudiants de Toronto en mesurant leur réponse oculaire à des bruits intempestifs dans une pièce sombre puis éclairée.

Alors que les étudiants n'ayant pas de problèmes de sommeil s'habituaient aux bruits, ceux qui avaient reconnu avoir peur de l'obscurité montraient des signes d'agitation, anticipant les bruits nocturnes.
Cette étude a été présentée cette semaine à Boston au cours de la 26ème conférence annuelle des spécialistes du sommeil (Associated Professional Sleep Societies).

"Nous supposons que les personnes souffrant de troubles du sommeil sont plus tendues dans l'obscurité parce qu'elles associent le coucher à une incapacité à dormir. Nous nous demandons à présent combien de personnes souffrent d'une phobie latente", explique l'auteur de l'étude, Taryn Moss.

Parmi les autres études présentées à l'occasion de cette conférence, l'une d'entre elles montre que le manque de sommeil peut influer sur nos choix diététiques. Moins on dort, plus on aurait tendance à opter pour des aliments gras et sucrés, augmentant ainsi son risque d'attaque cardiovasculaire.

Par ailleurs, pour faire face aux peurs nocturnes, certains experts recommandent de s'entourer d'objets rassurants et de mettre en place un rituel d'endormissement comprenant une tisane ou un bain chaud.

© 2012 Relaxnews

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=peur-du-noir-insomnie_20120615

Varices: Comment y remédier ?


Les varices peuvent entraîner des complications, comme une peau brunâtre, des ulcères très douloureux sur la peau, et un caillot sanguin (phlébite) dans une veine superficielle avec extension dans une veine profonde. Une phlébite constitue un signal d’alarme très sérieux. Pour toutes ces complications, consulter un médecin sans tarder.



Les personnes qui ont des varices souffrent d’une insuffisance veineuse chronique. Cela signifie que leur système veineux a de la difficulté à assurer le retour du sang vers le coeur. Les causes sont un affaiblissement des valvules qui font circuler le sang veineux dans une seule direction, la détérioration des parois des veines et un faible tonus musculaire dans les jambes.

Les varices peuvent entraîner des complications, comme une peau brunâtre, des ulcères très douloureux sur la peau, et un caillot sanguin (phlébite) dans une veine superficielle avec extension dans une veine profonde. Une phlébite constitue un signal d’alarme très sérieux. Pour toutes ces complications, consulter un médecin sans tarder.


Symptômes des varices

  • Premiers signes : douleur, fourmillements et sensation de lourdeur dans les jambes; crampes aux mollets et enflure aux chevilles et aux pieds. On peut aussi ressentir des démangeaisons.
  • Des varicosités (de très petites veines qui ressemblent à une toile d’araignée).
  • Des veines bleutées, dilatées et saillantes, le plus souvent le long des jambes.
  • Les symptômes ont tendance à s’aggraver en soirée.

Attention! Une sensation de chaleur accompagnée d’une enflure soudaine et d’une douleur sourde au mollet ou à la cuisse nécessite une consultation médicale d’urgence. Il pourrait s’agir d’une phlébite profonde.

Ce qui augmente le risque de varices

  • Des antécédents familiaux (un facteur prédominant).
  • Être enceinte.
  • L’obésité.
  • Être peu actif physiquement.
  • Travailler debout ou demeurer debout immobile.
  • Rester assis durant de longues périodes.
  • S’exposer souvent à la chaleur (bains de soleil, bains très chauds, etc.).
  • Soulever souvent des objets lourds.

 

Prévenir les varices


Lorsque l’hérédité prédispose une personne aux varices, le maintien d’un bon tonus musculaire et d’une bonne forme physique est indispensable pour prévenir ou retarder leur apparition.

Mesures de base

  • Bouger. Les exercices qui sollicitent les jambes, comme la marche, la natation et le vélo, sont particulièrement indiqués.
  • Conserver un poids santé.
  • Diminuer la consommation de sel pour prévenir la rétention d’eau et manger des aliments riches en fibres pour prévenir la constipation. Forcer pour aller à la selle peut faire augmenter la pression dans le système veineux.

 

Pour prévenir l’aggravation des varices

  • Surélever ses jambes aussi souvent que possible.
  • Varier sa posture.
  • Bouger les pieds et les chevilles.
  • Bouger au cours d’un voyage.
  • Appliquer de l’eau froide sur les jambes.
  • Éviter les sources de chaleur.
  • Éviter les vêtements trop serrés.
  • Porter des chaussures à talons plats.
  • Porter des bas de compression.

 

Traitements des varices

 

Traitements médicaux

 

Les soins varient selon la gravité des varices. La sclérothérapie et la chirurgie doivent souvent être répétées, car de nouvelles varices tendent à apparaître.
  • Compression élastique par des bas qui exercent une pression active sur les veines superficielles.
  • Sclérothérapie. Injection de substances qui entraînent la sclérose puis la disparition des veines variqueuses.
  • Chirurgie. Différentes interventions sont possibles : veinotomie ambulatoire, chirurgie au laser, chirurgie veineuse par endoscopie, éveinage, chirurgie hémodynamique de l’insuffisance veineuse en ambulatoire (CHIVA).

 

Produits de santé naturels et traitements complémentaires


L’intérêt de la phytothérapie est de réduire les symptômes associés aux varices, et de prévenir l’apparition de troubles veineux plus importants. Mais elle ne fera pas disparaître les varices existantes.

En traitement de soutien

EfficaceMarronnier d’Inde, oxérutines, diosmine (traitement adjuvant des ulcères
 veineux).
Voir la légende des symboles
Efficacité probableDiosmine (contre l’insuffisance veineuse), fragon épineux, oxérutines (syndrome de la classe économique), vigne rouge, gotu kola.
Efficacité possibleHydrothérapie, Pycnogenol®.
Usage reconnuHamamélis de Virginie.

Note. Seuls les produits de santé naturels (PSN) et les traitements complémentaires ayant démontré leur efficacité lors de plusieurs études ou reconnus par des organismes comme l’Organisation mondiale de la Santé et la Commission E d’Allemagne sont mentionnés ici. Voir la fiche complète Varices pour tous les produits et les traitements évalués.

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=varices_pm_sommaire