Soignez les premiers informés de nos mises à jour

mardi 17 avril 2012

Renforcer son système immunitaire.

La base du drainage lymphatique


Drainage lymphatique manuel



 

Indications

Efficacité probableDiminuer le lymphoedème consécutif au cancer du sein, dans le cadre d'une thérapie décongestive combinée.Voir la légende des symboles
Efficacité incertaineRéduire l’oedème et soulager la douleur en cas de varices, soulager les patients souffrant de fibromyalgie.

Le drainage lymphatique, qu’est-ce que c’est?

 
 
Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage doux destinée à stimuler la circulation de la lymphe et à détoxiquer l'organisme, tout en renforçant le système immunitaire. Le drainage lymphatique manuel s'effectue avec les doigts et la paume des mains sur l'ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

La lymphe est un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques grâce aux contractions pulsées des muscles et des vaisseaux sanguins. Comme un système d’évacuation des déchets, elle draine les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires. Des ganglions situés le long les vaisseaux lymphatiques, en particulier aux plis de l’aine, sous les aisselles et de chaque côté du cou, permettent de filtrer la lymphe et d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, le corps peut s'affaiblir et s'intoxiquer, ce qui risque d’entraîner divers problèmes de santé : enflure des membres, vieillissement prématuré, cellulite, jambes lourdes, vergetures, etc.

Il existe deux méthodes principales en drainage lymphatique manuel : la méthode Vodder et la méthode Leduc. La pratique du Dr Emil Vodder remonte à 1932, année où il mit au point sa technique au moment où il cherchait un moyen de traiter les sinusites chroniques. Il l'a ensuite utilisée pour d'autres affections à des fins thérapeutiques et esthétiques. La méthode du Dr Albert Leduc est issue des travaux de Vodder, mais utilise des manoeuvres un peu différentes. De plus, cette approche combine le drainage lymphatique manuel à l'utilisation d'appareils de pressothérapie. On enveloppe les jambes du patient de longues bottes gonflables reliées à un compresseur, ce qui permet d'exercer une pression déterminée à divers endroits.

Bien qu'il n'existe aucun organisme officiel encadrant la formation en drainage lymphatique manuel, il semble que ces deux écoles fassent autorité. Mais d'autres techniques, dérivées de ces approches, ont aussi émergé. Mentionnons, entre autres, la lympho-énergie élaborée par Dominique Jacquemay. Elle comprend l'emploi d'huiles phyto-aromatiques et des traitements basés sur l'énergétique chinoise (voir Sites d’intérêt).

Le lymphoedème consécutif au cancer du sein

 

Le lymphoedème désigne l’enflure d’un membre causée par une accumulation de lymphe. Le lymphoedème du membre supérieur (communément appelé « gros bras ») est une des conséquences majeures du traitement du cancer du sein. Il survient principalement chez des femmes ayant subi une ablation du sein (mastectomie), un évidement de ganglions des aisselles ou du thorax, ou une exposition à la radiothérapie. Il touche environ 25 % des femmes traitées de cette façon.

Il semble que le drainage lymphatique manuel seul ne procure pas de résultats durables contre le lymphoedème. Toutefois, la thérapie décongestive combinée, qui inclut le drainage lymphatique manuel, donnerait de meilleurs résultats (voir Recherches ci-dessous).

En cas de lymphoedème, le drainage lymphatique manuel permet de rediriger la lymphe vers d’autres canaux et d’autres ganglions. De plus, le corps est capable, naturellement, de créer de nouveaux vaisseaux lymphatiques. Ainsi, en moins de 1 heure, la grosseur du bras peut diminuer de près de 50 %. Mais la plupart du temps, de 10 à 14 heures plus tard, le liquide revient au même endroit et le bras enfle de nouveau. Grâce aux autres traitements qu’elle comporte, la thérapie décongestive combinée permet d’empêcher le corps de revenir à ses vieilles habitudes. À la longue, les nouveaux trajets des vaisseaux lymphatiques peuvent devenir permanents. Pour plus de détails, lire l’entrevue avec Michel Eid : Traiter le lymphoedème par la thérapie décongestive combinée.

Applications thérapeutiques du drainage lymphatique


Selon ses praticiens, le drainage lymphatique manuel nettoie et régénère l'organisme, accélère la cicatrisation et diminue les risques d'infection. Il serait également utile pour traiter les problèmes reliés à la circulation sanguine et lymphatique, comme dans les cas de varices, de cellulite1 et d’insuffisance veineuse. Mais peu d’études scientifiques viennent appuyer ces applications. Pour plus de détails sur les applications thérapeutiques alléguées, consulter la Liste des indications et contre-indications du Dr Vodder.




Recherches

 

Efficacité probable Diminuer le lymphoedème consécutif au traitement du cancer dans le cadre d'une thérapie décongestive combinée. Selon les résultats de 2 synthèses d’études2-5, il semble qu’une approche de thérapie décongestive combinée (TDC), comprenant le drainage lymphatique manuel, l’application de bandages compressifs, des exercices décongestifs, le port d’un vêtement compressif et l’éducation quant aux comportements préventifs à adopter, peut diminuer le volume du lymphoedème consécutif au cancer du sein. De plus, d’autres études cliniques aléatoires6-11 ont conclu que l’addition du drainage lymphatique manuel à de simples thérapies de compression serait également bénéfique.

Des études12-15 ont montré qu’après 6 mois de traitement, la diminution de l’enflure, sans être aussi importante qu’au début de l’intervention, se stabilisait à un stade acceptable. Cela engendrait également une meilleure qualité de vie et moins de douleur. Par contre, dans une étude japonaise, l’effet décongestif ne se serait retrouvé qu’en début de thérapie16.

En 2011, les conclusions d’une méta-analyse montraient que l’utilisation de vêtements et de bandages compressifs pouvait réduire le volume du lymphoedème des membres supérieurs et inférieurs relié à différents types de cancer17. De plus, spécifiquement pour le cancer du sein, les effets bénéfiques de l’ajout du drainage lymphatique à une thérapie de compression ont été confirmés.

Efficacité incertaine Réduire l’oedème et soulager la douleur en cas de varices. Le drainage lymphatique manuel peut être un traitement envisagé pour traiter l’insuffisance veinolymphatique chronique des membres inférieurs (un trouble du retour du sang et du liquide lymphatique vers le coeur). Il permettrait de réduire l’oedème qui est source de douleur et d’inflammation18. Cependant, cette approche thérapeutique n’a pas été documentée scientifiquement jusqu'à présent.

Efficacité incertaine Soulager les patients souffrant de fibromyalgie. Une étude clinique aléatoire, réalisée auprès de 50 sujets atteints de fibromyalgie, a évalué l’effet du drainage lymphatique manuel comparé au massage des tissus conjonctifs comme source de traitement potentiel19. Après 3 semaines de traitement, des améliorations de l’état de santé et de la qualité de vie, et d’une diminution de la douleur ont été observées chez les sujets des 2 groupes. Dans le groupe du drainage lymphatique manuel, des améliorations plus élevées du niveau de fatigue au lever et d’anxiété ont été notées comparativement à l’autre groupe.

Lymphoedème aux membres. Le drainage lymphatique manuel a fait l’objet de peu d’études scientifiques en cas de lymphoedème consécutif à une obstruction des vaisseaux lymphatiques. Une synthèse d’études a conclu que le drainage lymphatique manuel, utilisé seul, ne semble pas une approche efficace pour diminuer le volume du lymphoedème20. Mais, les chercheurs précisent que d’autres études seront nécessaires pour mieux en évaluer l’efficacité, seul ou en combinaison avec d’autres thérapies.

Contre-indications

 

Certains troubles nécessitent d'être traités avec précaution, entre autres la sclérose du sinus carotidien, l'hyperthyroïdie, la thrombose, l'oedème cardiaque et l'asthme bronchial. Le praticien exercera alors des pressions plus douces, éloignées des régions atteintes, et diminuera le temps de la séance. Par ailleurs, il est contre-indiqué de traiter sans autorisation médicale toute infection en phase aiguë ainsi que la tuberculose et les tumeurs malignes.

Drainage lymphatique manuel
 Section Applications thérapeutiques
Recherche, rédaction et révision scientifique : Dr e Sylvie Dodin, M.D., M. Sc et Claudine Blanchet, Ph. D., Chaire en approche intégrée en santé, Université Laval.
(mars 2011)

Le drainage lymphatique en pratique


Le drainage lymphatique manuel se pratique en cabinet privé, dans les cliniques, les centres hospitaliers et les centres de soins esthétiques.

La durée d'une séance varie de 1 h à 1 h 30. La personne dénudée est allongée sur une table de massage et recouverte d'un drap. Le praticien découvre la zone à traiter et exécute une série de mouvements lents et doux, semblables à l'effet d'une vague, qui créent un effet de pompage. Le but est de drainer les liquides excédentaires présents dans les tissus et d'améliorer la circulation. Plusieurs séances peuvent être nécessaires avant d'obtenir des résultats apparents.

Formation en drainage lymphatique

 

La formation selon la méthode originale Vodder est donnée dans les écoles agréées en Europe et en Amérique du Nord. Elle s’adresse à des praticiens de la santé déjà formés. Le programme comprend 160 heures de formation.

L'École de drainage lymphatique du Dr Leduc donne une formation dans quelques pays d’Europe. Elle demande d’être déjà formé en kinésithérapie. Le programme comporte un cours de base de 5 jours ainsi que plusieurs cours de spécialisation et de révision. (Voir Sites d’intérêt)

D'autres écoles offrent une formation basée sur l'une ou l'autre des méthodes, parfois les deux. La durée de la formation varie de 75 h à 260 h.

Livres, etc.

 

Gazzola F. Massage et drainage lymphatique. De Vecchi, France, 1999.
Jacquemay Dominique. Le drainage-vitalité : Le drainage lymphatique associé à l'énergétique chinoise. Dangles, coll. médicale et paramédicale, France, 1997.
Leduc A. Le drainage lymphatique. Théorie et pratique. Masson, France, 1989.
Megret Gérard. Le drainage lymphatique manuel. Albin Michel, France, 1991.
Selosse Évelyne. Drainage lymphatique (méthode Vodder). Ellebore, France, 1991.

Sites d’intérêt

 

Association Québécoise du Lymphoedème
Une organisation à but non lucratif fondée en 1999 pour l'éducation et l'orientation des patients atteints du lymphoedème, des professionnels de la santé et du grand public. Information, ressources, liste de thérapeutes.
www.infolympho.ca

Dr Vodder School International
Le site (en anglais) fournit une description des programmes de formation destinés aux professionnels en soins de santé et en soins esthétiques. On y trouve une liste des thérapeutes accrédités dans une vingtaine de pays. La section FAQ explique ce qui différencie la formation Vodder de celle des autres écoles.
www.vodderschool.com

Le système lymphatique et la lymphe (Vulgaris-médical)
Pour comprendre en des termes simples le fonctionnement du système lymphatique.
www.vulgaris-medical.com

Méthode du Dr Leduc - Lymphonet
Lymphonet présente un résumé et des démonstrations de la technique de drainage lymphatique manuel et mécanique utilisée par l'équipe du Dr Leduc. Information générale, description des cours et liste des praticiens autorisés.
http://lympho.net

Le drainage lymphatique manuel et la kinésiologie
Daniel Di Lione, l'auteur du site, est à la fois infirmier, lymphothérapeute et kinésithérapeute. Il propose un dossier bien documenté et illustré sur le fonctionnement et l'anatomie du système lymphatique avec une présentation de la technique selon Vodder.
www.dldilione.com

Le drainage lympho-énergie
Pour mieux connaître une approche qui combine le drainage lymphatique et le travail énergétique basé sur les méridiens et l'énergétique chinoise.
www.lympho-energie.com

Recherche et rédaction : PasseportSanté.net
Mise à jour :
mai 2011

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d'autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu'un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l'information désirée.

Bibliographie
Association Québécoise du Lymphoedème. [Consulté le 14 avril 2011]. www.infolympho.ca
Dr Vodder School International. [Consulté le 14 avril 2011]. www.vodderschool.com
Le Drainage Lymphatique (Vodder). [Consulté le 14 avril 2011]. www.drainagelymphatique.info
Kasseroller RG. The Vodder School: the Vodder method. Cancer 1998 Dec 15;83(12 Suppl American):2840-2.
Lymphonet - Méthode du Dr Leduc. [Consulté le 14 avril 2011]. http://lympho.net
Le système lymphatique et la lymphe (Vulgaris-médical). [Consulté le 14 avril 2011]. www.vulgaris-medical.com
PubMed - National Library of Medicine. [Consulté le 14 avril 2011]. www.ncbi.nlm.nih.gov
Notes
1. Bayrakci Tunay V, Akbayrak T, et al. Effects of mechanical massage, manual lymphatic drainage and connective tissue manipulation techniques on fat mass in women with cellulite. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2010;24(2):138-42.
2. Cheville AL, McGarvey CL, et al. Lymphedema management. Semin Radiat Oncol. 2003 Jul;13(3):290-301.
3. Kligman L, Wong RK, et al. The treatment of lymphedema related to breast cancer: a systematic review and evidence summary. Support care cancer. 2004 Jun;12(6):421-31. Review.
4. Cheifetz O, Haley L. Management of secondary lymphedema related to breast cancer. Can Fam Physician. 2010;56(12):1277-84.
5. Devoogdt N, Van Kampen M, et al. Different physical treatment modalities for lymphoedema developing after axillary lymph node dissection for breast cancer: a review. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2010;149(1):3-9.
6. Fiaschi E, Francesconi G, et al. Manual lymphatic drainage for chronic post-mastectomy lymphoedema treatment. Panminerva Med. 1998 40:48-50.
7. McNeely ML, Magee DJ, et al. The addition of manual lymph drainage to compression therapy for breast cancer related lymphedema: a randomized controlled trial. Breast Cancer research and Treatment. 2004 86: 95-106.
8. Williams AF, vadgama A, et al. A randomized controlled crossover study of manual lymphatic drainage therapy in women with breast cancer-related lymphoedema. Eur J Cancer Care. 2002 Dec;11(4):245-61.
9. Badger CM, Peacock JL, Mortimer PS. A randomized, controlled, parallel-group clinical trial comparing multilayer bandaging followed by hosiery versus hosiery alone in the treatment of patients with lymphedema of the limb. Cancer. 2000 Jun 15;88(12):2832-7.
10. Haghighat S, Lotfi-Tokaldany M, et al. Comparing two treatment methods for post mastectomy lymphedema: complex decongestive therapy alone and in combination with intermittent pneumatic compression. Lymphology. 2010;43(1):25-33.
11. Szolnoky G, Lakatos B, et al. Intermittent pneumatic compression acts synergistically with manual lymphatic drainage in complex decongestive physiotherapy for breast cancer treatment-related lymphedema. Lymphology. 2009;42(4):188-94.
12. Kim SJ, Yi CH, Kwon OY. Effect of complex decongestive therapy on edema and the quality of life in breast cancer patients with unilateral leymphedema. Lymphology. 2007;40(3):143-51.
13. Kim SJ, Park YD. Effects of complex decongestive physiotherapy on the oedema and the quality of life of lower unilateral lymphoedema following treatment for gynecological cancer. Eur J Cancer Care (Engl). 2008;17(5):463-8.
14. Hamner JB, Fleming MD. Lymphedema therapy reduces the volume of edema and pain in patients with breast cancer. Ann Surg Oncol. 2007;14(6):1904-8.
15. Vignes S, Porcher R, et al. Long-term management of breast cancer-related lymphedema after intensive decongestive physiotherapy. Breast Cancer Res Treat. 2007;101(3):285-90.
16. Yamamoto T, Todo Y, et al. Study of edema reduction patterns during the treatment phase of complex decongestive physiotherapy for extremity lymphedema. Lymphology. 2008;41(2):80-6.
17. McNeely ML, Peddle CJ, Yurick JL, et al. Conservative and dietary interventions for cancer-related lymphedema: A Systematic review and meta-analysis. Cancer. 2011;117(6):1136-48.
18. Evrard-Bras M, Coupe M, et al. Manual lymphatic drainage. Rev Prat. 2000 jun 1;50(11) : 1199-203. Review.
19. Ekici G, Bakar Y, et al. Comparison of manual lymph drainage therapy and connective tissue massage in women with fibromyalgia: a randomized controlled trial. J Manipulative Physiol Ther. 2009;32(2):127-33.
20. Badger C, Preston N, et al. Physical therapies for reducing and controlling lymphoedema of the limbs. Cochrane Database Syst Rev 2004 Oct 18;(4):CD003141. Review.

http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=drainage_lymphatique_th

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire